Association l'oeil vif

L'Association l'oeil vif - conçue par Constance de Mauvaisin et Matthew Hilton - a pour objet d'organiser des activités et des événements culturels... avec pour question centrale, la place de l'esthétique dans la vie quotidienne. 

T shirt


L'OEIL VIF CHEZ L'IMPENITENTE

Le rez-de-chaussée d'une maison dans la bastide de Mirepoix, rue des Pénitents-Blancs au n° 40, devient une galerie sous la direction de Geneviève dite Labaronne avec l'impénitent désir d'exposer des artistes qui sortent du décor habituel. 

ouvert lundi de 11h à 16h - vendredi samedi dimanche de 16h à 20h


du 6 octobre au 27 novembre 2017

vernissage vendredi 6 octobre à partir de 19h

peintures sculptures vitraux dessins de

Ole Bendik Madsø artiste peintre, sculpteur et maître verrier autodidacte, 
est né en Norvège en 1941 à presque mille kilomètres au nord du cercle polaire. 
Il s'est installé en France en 1993 (Calvados, Cévennes, Aude), tout en faisant 
régulièrement de longs séjours à Tolède (Espagne) et Berlin (Allemagne). 
Si son principal métier a toujours été les arts visuels, Ole Bendik 
a parallèlement travaillé comme metteur en scène après avoir étudié la Dramaturgie 
à l'Université de Bristol (Grande-Bretagne).
Depuis 2000, il  travaille principalement comme artiste peintre et créateur de vitraux. 
Ses sources d'inspiration les plus influentes se trouvent dans l'art du Moyen Âge 
et le travail des constructivistes russes (les suprématistes).

 

vitrail et terre cuite

dessin Nessim 5

Ole Bendik dans son atelier

"Le chemin entre chaos et structure et le chemin entre structure et entropie 
sont les chemins d'artiste, mais l'artiste ne sait souvent pas lequel il parcourt." 
Aphorisme de Ole Bendik Madsø

OLE BENDIK MADSØ
Vit et travaille dans l'Aude
contact : madso.hennes@free.fr

 


 

du 10 août au 23 septembre 2017

vernissage le 10 août à partir de 18 h 30

dessins, aquarelles, huiles de Genjo SELWA

Jeune artiste kurde, Genjo vit en France et a étudié les Beaux Arts en Irak. Sa peinture et
ses dessins portent sur des sujets quotidiens et réalistes inspirés directement de sa vie.
Aujourd'hui l'immigration. Ganjo a récemment trouvé refuge en France après avoir traversé
à pied l'Europe avec d'autres compagnons d'infortune. À travers ses couleurs et ses lignes,
il exhume et donne à saisir des parcelles de cette très récente histoire qu'est son parcours,
et d'un présent qui s'échappe à des milliers de kilomètres d'ici.
Il fait partie du collectif Jungle Eye Photographers, formé à Calais en 2015.

http://genjoselwa.wixsite.com/genjoselwa

https://fr.pinterest.com/pin/708542953844718584/

 

du 9 juin au 27 juillet 2017 

"un voyage numérique" de James ATKINS

zen garden. red - print on dibond 90x90 cm - POA

James Atkins - http://jamesatkins.co.uk/

né en 1966, Angleterre

James a étudié les Beaux Arts (Peinture) au «Camberwell School of Art» à Londres où Ian McKeever RA, Anish Kapoor RA, Eileen Cooper RA et Bruce Maclean faisaient partie des professeurs et artistes intervenants.

Il a très vite adopté les nouvelles technologies pour créer des images et s’est lancé  en tant que graphiste au début des années 1990, travaillant en indépendant (consultant) pour quelques-unes des agences les plus renommées de Londres. Il s’est naturellement tourné vers la conception de sites internet et a participé à la création d’une des premières agences de web design en Angleterre.

Pendant tout ce temps il a continué à peindre et créer des oeuvres mais a rarement exposé son travail. Depuis quelques années, James Atkins privilégie son travail artistique, interrogeant et jouant avec les frontières entre la peinture traditionnelle, le dessin et l’art digital. Il a réalisé un ensemble d'oeuvres qui peut paraître, pour certains, comme un éventail assez large de sa recherche. Cette exposition présente une sélection d’oeuvres qui retracent ce ‘voyage numérique’.

James Atkins est présent dans des collections privées en France, Italie, Suisse et en Angleterre. Actuellement il partage sa vie  entre l’Ariège en France et Hertfordshire en Angleterre.

park after Corot - limited edition print POA - part of a series "36 views of St Crispins's Tower"

Vue des couverts à Mirepoix

 

 

"Voyages dans mes petits papiers" de Joëlle Sommier  

du 22 mars au 21 mai 2017

Ouvert jeudi, vendredi, samedi, dimanche de 16 h à  20 h.

Passant d'une chose à une autre les yeux ouverts, les doigts prêt à oeuvrer dans l'atelier de sa belle maison à Lavelanet, Joëlle Sommier conjugue papiers peints, encres, collages, marouflages en tableaux qui déploient doucement leur intégrité, leur subtilité.

Elle travaille en série, saisie par une combinaison dont elle joue jusqu'à épuisement. Parfois le coin perdu d'une série donne naissance à une autre, par exemple ses exercices de calligraphie japonaise, des idéogrammes partant flirter avec des monogrammes se muent en petits carrés où se débattent les traces d'un pinceau en poil de rat. Et voilà une multitude de modules qui naissent et s'assemblent. L'un et le multiple sont encore au rendez-vous de son inspiration

Joëlle Sommier, qui expose à New York ce printemps, nous rappelle que l'art c'est un entrefilet, un feu fait de tout bois pour nous approcher de la source du vrai contentement dans la vie.

Joëlle Sommier vit et travaille à Lavelanet, en Ariège.

 

 

 

Peintures de Jérémie van Rompu - du 12 janvier au 12 mars 2017

Ouvert jeudi, vendredi, samedi, dimanche de 16 h à  20 h.

Jérémie Van Rompu a récemment établi son atelier près de Carla-Bayle voir http://la-rue-des-arts.blogspot.fr/p/agenda-des.html.

 

 

Matt Hilton présente Jérémie Van Rompu

 

Jérémie van Rompu et Manuel Martinez 

 

 

 

Laurent Marguliew-Belcikowski - septembre octobre 2016

Vit et travaille à Mirepoix.